lundi 2 janvier 2012

La tête dans les étoiles...

Et oui, avec les enfants, nous avons fini cette année 2011 la tête tournée vers l'espace !
Pou, pou, pou, attention, je vous préviens : article à haute teneur scientifique !
Et grâce à qui ? Ou plutôt à quoi ?
Un cadeau d'anniversaire de Jérémie - encore un - très très éducatif !



Là, j'avoue que j'ai pris un grand plaisir à lire ce petit ouvrage sur l'espace avec les enfants - qui connaissaient déjà pas mal leur petit système solaire. Je n'ai pas peur de dire que ça m'a rudement servi de révision, que j'ai appris au passage - bon, je l'ai peut-être su il y a très très longtemps - que toutes les planètes de notre système ont des lunes, sauf Mercure et Vénus et que Jupiter, quant à elle, en possède 63 !

Mais le truc le plus fou que j'ai appris grâce à ce petit livre pour enfants, c'est que l'on peut voir la Station Spatiale Internationale depuis le sol, quand il fait nuit !
Dingue non !
Par pitié, ne me dites pas toutes et tous "Ben oui, j'l'savais déjà, un satellite, c'est comme les étoiles, on peut le voir depuis le sol, etc., etc., j'en ai déjà vu.", comme m'a répondu mon cher et tendre quand mon fils et moi-même lui avons fait part de notre fabuleuse info du jour, un soir, en rentrant du boulot ! J'sais pas pourquoi, mais je me suis sentie un peu idiote sur ce coup-là... A ma décharge, ça semble évident quand on réfléchit au sujet, mais encore faut-il y avoir réfléchi, n'est-ce pas ?

Le livre nous donne un lien à suivre pour pouvoir déterminer
la position de la station dans l'espace

Bon, effectivement, rien d'étonnant à ce que cette grosse structure de la taille d'un terrain de football, dont l'assemblage a commencé en 1998, soit visible depuis notre fenêtre.

L'ISS (International Space Station) en quelques chiffres :
- elle est située à 386 km au-dessus de nos têtes (un avion de ligne monte en moyenne à 10 ou 12 km) ;
- commencée en 1998, la station devrait être achevée en 2012 ;
- plus de 40 vols seront nécessaires pour expédier dans l'espace la centaine d'éléments qui composent l'ISS ;
- il y a actuellement 6 spationautes à bord ;


Bien mais venons-on au fait me direz-vous ! 
Comment faire pour observer l'ISS dans la nuit étoilée ?
Et surtout, quand et où regarder ?

Vous imaginez bien que la station tournant autour de la Terre, son observation va varier en fonction de sa position.
Pour tout savoir, rien de mieux que de se connecter au site de la NASA.
Pour la France, rendez-vous sur cette page et cliquez sur la ville dont vous êtes géographiquement la plus proche.
Pour moi, ce sera donc Lyon.

La deuxième colonne vous donne la date et l'heure du début de visibilité de l'ISS, la troisième indique la durée. En moyenne, la station met une dizaine de minutes pour traverser la voûte céleste mais on ne peut guère l'observer plus de 5 minutes car elle disparaît dans l'ombre de la Terre.
La quatrième colonne vous indique le degré maximum d'élévation de l'ISS dans votre ciel, sachant que 90 signifierait qu'elle est juste au-dessus de votre tête.
La cinquième et la sixième colonne sont très importantes puisqu'elles vous permettent de localiser la trajectoire de l'ISS.
Si on prend le lundi 26 décembre, la station sera visible à partir de 18h09, à 11° direction Ouest-Nord-Ouest et quand elle disparaîtra, elle sera positionnée à 17° Nord-Est.
Capito ?
Explications in english ici

Je sais, c'est plus parlant avec un petit dessin :

Ce ne sont pas les mesures pour Lyon, mais le principe est le même

Je ne sais pas vous, mais moi, je me sens une âme d'astronome en herbe, très très amatrice, évidemment !
Il faut juste choisir un soir où le ciel n'est pas trop nuageux et si on regarde dans la bonne direction, on a toutes les chances de voir se déplacer le gros point blanc lumineux de la station spatiale.
La Station Spatiale Internationale est l'objet le plus brillant dans le ciel, après la Lune.

...

Et donc, le jeudi 29 décembre 2011, aux alentours de 18h30, avec les enfants, nous nous sommes postés à la fenêtre de la chambre, grande ouverte, bien emmitouflés, et nous avons guetté...
Nous avons d'abord vu passer 2 OVDI (Objets Volants Difficiles à Identifier), que nous avons soupçonnés l'espace de quelques secondes d'être l'ISS en question, mais après réflexion scientifique, ils se déplaçaient vraiment trop vite et semblaient quand même un peu bas. Bon et puis il n'y avait pas que des lumières blanches mais aussi des rouges alors comme j'ai expliqué aux enfants que les soucoupes volantes, il y ait de fortes chances que ça n'existe pas, nous en avons donc conclu que ce devait être des avions (nous ne sommes pas loin des couloirs aériens de l'aéroport de Satolas). ;-)

Nous n'avons pas eu besoin de patienter bien longtemps car un point, pas très lumineux au début, est apparu au Nord Ouest (pas besoin d'une boussole, on évalue au pifomètre la direction). Il s'est fait de plus en plus lumineux, plus que l'étoile du berger, et vu qu'il se déplaçait dans le ciel selon une trajectoire qui semblait vouloir l'amener de l'autre côté de la voûte céleste, nous en avons déduit que cette fois-ci, nous avions bel et bien localisé la fameuse Station Spatiale Internationale. Yesss !!!

On ne peut pas la louper ma Station Spatiale Internationale, non ?
Elle se déplace vraiment vite, c'est assez impressionnant je trouve.

Et bien oui, voir des points lumineux se déplacer dans le ciel la nuit, c'est tout à fait banal, mais quand on sait ce que c'est, ça prend tout de suite une autre dimension !

De plus, les enfants sont émerveillés et ils posent plein de questions sur le sujet ! Bon, avec Jérémie, ça dévie toujours sur son thème favori, les extra-terrestres et les soucoupes volantes, et j'ai du mal à lui faire comprendre qu'on n'est vraiment pas sûr qu'ils existent pour de vrai !

Quoi qu'il en soit, parés pour renouveler l'expérience en 2012 !

Rendez-vous sur Hellocoton !