mardi 3 juillet 2012

L'escargot et moi !


Il y a environ deux semaines, mon fils m'a demandé une boîte à chaussures à amener à l'école.
Un copain comptait faire une petite distribution d'escargots.
Vous imaginez bien les mamans ravies... dont je faisais partie...
J'ai dit d'accord, mais sur le balcon l'escargot, hein ! Dans les plantes !
Non, il ne restera pas dans sa boîte en carton. Je ne fais pas ma Brigitte Bardot mais quand même, un peu d'humanité !

Nous avons donc ramené deux petits copains baveux à la maison, qui ont vit intégré le bac à plantes du balcon.
Royal comme environnement moi j'dis. Peut pas faire mieux en appartement.


Puis les jours ont passé, les escargots se sont carapatés sous la végétation et nous les avons un peu oubliés, jusqu'à ce que... Monsieur de la maison soit pris de son envie saisonnière irrépressible (la seule et l'unique) de faire le grand ménage de printemps sur le balcon, incluant le nettoyage des bacs à plantes.

Les petits et moi n'avons que pu constater l'étendue des dégâts : plus d'escargot à l'horizon.
Aïe ! Nous avons supposé qu'ils avaient fini tous deux à la déchetterie, dans le grand sac poubelle, au milieu des feuilles et branches coupées.
Mini drame de 2 secondes.

Hier, pluie. Pluie continuelle.
Nous rentrons de l'école avec les enfants et que voyons-nous ???
Un des deux escargots (formellement reconnu par mon fils), en train de grimper le mur du balcon !
Un survivant du micro cataclysme végétal, rendez-vous compte !

Du coup, nous l'avons un peu dérangé pour le remettre dans son milieu naturel, le bac à plantes.
Et en bonne maîtresse que je suis, j'ai installé un petit bac à eau pour que la brave bête puisse s'abreuver, et, à défaut de salade, lui ai donné des fanes de radis. Suis j'suis pas gentille moi !
Bon, je ne vous cache rien, ce n'est pas un chien-chien, il n'a pas sauté dessus.

Oui mais quand même.
Quelques minutes après, je retourne voir mon petit pote et oh, miracle !
"Les enfants, viiiite, venez voir !!! Il est en train de boire !!!"



Le pépère était tranquillou en train de se baigner, donc de boire et de s'hydrater, pour ceux qui ne le savent pas ! J'ai lu tout un article sur les escargots dans un des Pomme d'Api des enfants et je suis trop calée maintenant. Même qu'il va falloir qu'on lui trouve des cailloux car l'escargot ronge (oui, oui, oui !) les pierres pour trouver le calcium nécessaire à la fortification de sa coquille.

Bon, j'ai l'air complètement gaga avec mon escargot mais sans mentir, j'ai réellement été remplie d'une grande joie (enfantine, comme il en arrive rarement quand on est adulte) quand j'ai vu le petit Arno barboter dans l'eau. Oui, c'était vraiment ça et j'étais trop heureuse pour lui (il avait l'air d'avoir soif dis donc) !
Et je me suis prise au jeu de l'observation.
Figurez-vous qu'un escargot, ça se déplace quand même vite pour sa taille !
Et ça grimpe aux arbres (arbustes) !


Et puis il ne s'est pas fait prier pour boulotter sa feuille de radis...



Non, mais sans rire, c'est hyper passionnant de regarder un escargot manger ! On voit le trou dans la feuille qui s'agrandit petit bout par petit bout, au fur et à mesure que la bestiole avale !
Ahhh, je vous entends vous moquer d'ici ! Mais vous ne devriez pas.
Oui, ça fait très "Céline découvre la nature" mais je vous répondrai qu'il n'y a pas d'âge pour cela.
Et je n'ai pas le souvenir d'avoir observé un escargot si intensément étant petite !

Bref, il n'a pas perdu son temps pour explorer son nouveau chez lui. S'il veut bien rester parmi nous.
En tous cas, moi, je l'ai déjà adopté Arno l'escargot.

Rendez-vous sur Hellocoton !