vendredi 17 janvier 2014

Je n'ai pas lu "Fifty shades...", j'ai lu "Beautiful bastard"...

... et j'ai passé un émoustillant moment de lecture !


Les aventures hot, chaudes, très chaudes de Chloé et Bennett  se lisent sans en perdre une miette !

Tout est réuni dans ce roman pour faire rêver les filles/femmes que nous sommes.
Cela se passe à Chicago, dans le monde des affaires.
Il et elle sont jeunes, canons, brillants dans leur travail, aisés financièrement.
Il est le patron arrogant et égocentrique (le beau salaud !) et elle est son assistante stagiaire, plus que douée dans son travail et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Les deux sont en conflit perpétuel et adorent jouer au chat et à la souris !

Dès le début du livre, on entre dans le vif du sujet.
Chloé et Bennett, malgré leur inimitié affichée et leurs incessantes disputes, sont inexorablement et magnétiquement attirés sexuellement l'un par l'autre, et ce n'est pas peu de le dire...
Pas un seul chapitre sans un affrontement corporel, une scène de baise pour dire les choses comme elles sont. Un vrai catalogue de toutes les situations possibles et imaginables, pour mieux nous faire fantasmer... Dans la salle de conférence, la cage d'escaliers, l'ascenseur, la cabine d'essayage d'une boutique de lingerie, la voiture, etc.

Ça appelle un chat un chat car on n'est pas dans un roman de Nous deux.
Réaliste donc, mais jamais vulgaire.
Ça émoustille, c'est clair.
On sourit devant la manie qu'a Bennett de déchirer toutes les petites culottes - qui ne sont que de très bonne qualité je précise - de Chloé et de les stocker ensuite, telles des trophées, dans le tiroir de son bureau.
On se dit surtout que là, pour le coup, on est loin de la réalité et que la première d'entre vous qui a déjà vécu la même situation et qui a les moyens de renouveler sa lingerie toutes les semaines se fasse connaître !!!

J'ai été très emballée par les premiers chapitres, par cette littérature que je n'arrive pas à qualifier d'érotique personnellement mais qui est néanmoins provocante à souhait.
Par cette relation de pouvoir entre l'homme et la femme... Par ce duel chaud comme ce n'est pas permis, à coups d'empoignades de cheveux notamment... Grrrrrrr.... !
J'ai par la suite eu le sentiment que l'histoire tournait en rond, que finalement les mêmes scènes revenaient sans cesse (trop de..., tue le...) et mon enthousiasme s'est un peu calmé.
Et puis oui, quand on tombe à la fin dans ce qui ressemble à des déclarations d'amour, c'est tout de suite plus mièvre, si je puis me permettre. Tout l'intérêt de l'histoire, c'est bien l'affrontement permanent entre les deux, cette manière qu'à Bennett de donner des ordres à Chloé et celle qu'elle a de se rebiffer... Mmmmmmmm !
Je ne boude cependant pas ma lecture. C'est très plaisant, ça détend et ça change des romans plus cérébraux !

Derrière l'auteure, Christina Lauren, se cache en réalité deux auteures jusqu'alors inconnues... Christina Hobbs et Lauren Billing.
Beautiful Bastard est l'adaptation enrichie de The Office, une fanfiction qu'elles ont écrite sur le net, mettant en scène des personnages de Twilight (cf le phénomène de fanfiction est très bien décrit ICI (clic), exactement comme EL James, l'auteure de Fifty shades of grey.
Extrait :
"Comme son nom l’indique, une fanfiction n’est autre qu’un récit écrit par des fans en reprenant les personnages ou l’univers de leur œuvre préférée. Roman, manga, série, jeu vidéo... le champ est large et la liberté totale, ce qui permet aux écrivains en herbe de remanier totalement le scénario original, de prolonger une saga mais aussi poser leurs fantasmes sur papier."

La suite des aventures de Chloé et Bennett est déjà disponible en français et en format poche, sous le titre de... Beautiful Bitch !!!
Je ne suis pas du tout adepte des sagas et craint beaucoup l'impression de redite (d'autant plus dans ce cas-là où on tourne vite en rond avec les scènes de sexe à répétition) mais pourquoi pas... toujours dans l'idée de varier les plaisirs de lecture.

Et en attendant, j'ai bien envie de me laisser tenter par Fifty shades of grey... histoire de comparer !
Rendez-vous sur Hellocoton !