mercredi 4 juin 2014

J'ai piqué le bouquin de mon fils... (Moi, Elvis, champion des plus grosses bêtises !)

J'ai même laissé en plan ma lecture "adulte" du moment !


Je cherchais un livre pour mon fils de 7 ans et demi. Quelque-chose de sympa, original, qui le change un peu de ces nouvelles séries de la bibliothèque verte (Tortues Ninja, Pokemon...) et je suis tombée sur cette nouveauté.
Je ne me suis rendue compte qu'après que l'auteur, Bono Bidari, dont le nom n'est pas particulièrement mis en évidence sur la couverture (en petit dans le coin droit) est espagnol.

Oui, j'ai complètement flashé pour ce bouquin, mi-roman, mi-BD.
De quoi lire, de quoi regarder, sur plus de 180 pages.
L'équilibre idéal pour séduire un jeune lecteur.



C'est l'histoire d'Elvis, en CM2, un garçon hyperactif, fan inconditionnel d'AC/DC, qui fait des bêtises à longueur de journée, que ce soit chez lui ou bien à l'école. Son père est pâtissier sous antidépresseurs, sa mère factrice et d'une patience à toute épreuve.
Autour de ce petit personnage gravitent son ami Boris, génie de l'informatique, "qui est, après la CIA et WikiLeaks, la plus grande source d'informations au monde" (j'adore les références disséminées dans le texte), un voisin ancien hippie, Jennifer, la directrice d'école qui terrorise ses élèves, merveilleusement horrible... ! Entre autres.

Un jour, les parents d'Elvis sont convoqués par Jennifer...
"Y a-t-il quelque chose de plus triste que d'aller à l'école ?
Oui, que tes parents y aillent à ta place."

Qu'est-ce qu'il est drôle ce bouquin !!!
Génial même !
À la portée des enfants dès 8 ans, bien évidemment, qui jubilent des bêtises à la pelle d'Elvis, le livre séduit tout autant les parents qui se régalent avec le texte bourré d'humour et de références culturelles (cf la CIA et WikiLeaks par exemple, mais aussi des références cinématographiques et j'en passe !) saisissables par un public plus "mûr".
C'est un livre pour enfants de grande qualité, qui stimule l'intellect. Ils prendront plaisir à le lire et le relire pendant plusieurs années, découvrant à chaque fois un nouveau sens caché, une nouvelle allusion qu'ils n'avaient pas captée la première fois.


J'ai d'ors et déjà commandé le tome 2, Moi, Elvis, et le héros de l'école, également nouvellement édité en France.
Je suis fan !

À faire découvrir (et piquer) à vos enfants de toute urgence !

Rendez-vous sur Hellocoton !