vendredi 13 juin 2014

"Vacances à l'anglaise", une comédie de mœurs familiale très plaisante


Vacances à l'anglaise est le nouveau roman publié en France de Mark Haddon, l'auteur du Bizarre incident du chien pendant la nuit.
J'ai été attirée par cette belle couverture !

Richard, 46 ans, invite sa sœur Angela, 47 ans, son mari et ses trois enfants à passer une semaine de vacances au pays de Galles, dans une maison de campagne.
Ils ne se côtoient pas habituellement, sentent le besoin d'un rapprochement depuis l'enterrement de leur mère.
Pas forcément évident quand on ne sait rien, ou pas grand-chose de la vie de l'autre, que de vieilles rancœurs et souffrances inavouées sont encore bien présentes de part et d'autre.
Richard est accompagné de sa nouvelle épouse et de sa belle-fille.
En tout, 4 adultes, 3 ados et un enfant, plus ou moins paumés, plus ou moins mal dans leur peau, qui se connaissent à peine et qui vont devoir cohabiter 24h/24, dans un trou perdu.
Une mère qui n'a pas fait le deuil d'un bébé mort-né il y a 18 ans de cela et qui complexe face à la réussite sociale de son frère... qui est tourmenté par une faute professionnelle qui pourrait lui causer quelques soucis... Un mari qui a une maîtresse et se rend compte que cela ne lui apporte rien...
Une ado en pleine crise mystique qui récite le bénédicité à table... son grand-frère en proie avec ses hormones qui fantasme à fond sur la belle-fille de son oncle... et le petit frère à l'imagination débordante qui vit dans une sorte de monde parallèle...etc, etc...

7 jours pour se découvrir les uns les autres, et se découvrir soi-même.  
J'ai aimé les personnages, les histoires personnelles des uns et des autres. On se plaît en leur compagnie.
Comme le dit l'éditeur au dos de la couverture, c'est une "brillante comédie de mœurs" où les relations familiales sont dépeintes avec un regard très tendre et non dénué d'humour. Ce n'est pas pour autant une comédie hilarante, comme j'ai pu le lire.

J'ai eu un peu plus de mal avec le style à base de nombreuses listes, énumérations, de suites de bouts de phrases. Pas toujours bien fluide, voire limite incompréhensible parfois. C'est particulier. Je comprends ceux qui ont abandonné en cours de route mais l'intérêt de la lecture, en général, est aussi de se frotter à des styles différents pour s'enrichir.
L'éditeur précise, au dos de la couverture, "que l'on retrouve la patte de l'auteur du Bizarre Incident du chien pendant la nuit". Personnellement, je n'ai pas trop fait de rapprochement et j'ai même trouvé ça très différent. Enfin, je ne suis pas spécialiste...

Point remarquable, les dialogues ne sont pas marqués par des tirets et peuvent être "inclus" dans le texte. Ils se différencient par une typographique en italique. Il faut faire une petite gymnastique de l'esprit mais on s'y habitue.


Rendez-vous sur Hellocoton !