dimanche 11 octobre 2009

Les réponses de Pénélope

Suite à mon post précédant dans lequel je m'interrogeais sur les augmentations de prix des poupées Happy to see you, j'ai décidé de contacter directement Pénélope Naulleau, leur créatrice. Je lui ai notamment demandé si elle pouvait nous donner des informations concernant sa méthode de travail artisanale dans son petit atelier de Vendée. Elle m'a répondu très rapidement. Je tenais à publier in extenso ette réponse très intéressante et très instructive, qui intéressera toutes les inconditionnelles des poupées, et les autres aussi !
Bonne lecture !

"Bonjour Céline,

Je vais essayer de répondre à vos très nombreuses questions. Pour ce qui est de publier cela sur votre blog, je vous laisse libre, c'est chez vous.

Comme beaucoup de créatrices je pense, j'ai démarré mon activité sans aucune formation comptable ou commerciale et j'ai donc appris sur le chemin un peu de ces réalités incontournables. ( il me reste encore beaucoup à apprendre) J'ai fait mes prix modestement en fonction de ce que pouvait être la valeur de mes poupées à mes yeux et sans comptabiliser l'ensemble des charges auxquelles est soumise n'importe quelle entreprise dès lors qu'elle est déclarée. Je créais tout de a à z sans compter les heures ni les matières.


Depuis quelques temps, la situation est différente et j'ai du me tourner vers l'extérieur pour trouver de l'aide et me frotter à la réalité du monde du travail. Les corps des poupées sont par exemple précousus dans un atelier de confection qui réalise aussi les petits vêtements. Devant la demande, j'ai même tenté de leur faire fabriquer des poupées. Vous serez surprise d'apprendre que si j'avais choisi cette solution, les poupées seraient encore beaucoup plus chères qu'après ce que vous appelez la "flambée des prix".


En effet chacune d'elle représente plus de 5 heures de travail à la main : sculpture de la tête, bourrage, montage, broderie du visage et couture de cheveux. Les ateliers de confection chiffrent leur travail à la minute et selon le temps passé le prix de la façon varie au centime près. Seules les marques de haute couture peuvent encore faire travailler ces ateliers français à la main car elles peuvent répercuter ce coût sur leurs prix.


Je vous parle bien sûr d'atelier français car je n'envisage pas de délocaliser. Il faut savoir que ces ateliers sont en grande difficultés devant la concurrence de la Chine ou de l'Inde où la minute de travail n'a pas la même valeur. Il faut vous dire que cette minute de travail si peu chère n'inclut pas les charges si importantes en France. Je ne les critique pas car je sais ce qu'elles représentent : couverture sociale, hôpitaux, écoles...tous ces biens partagés dont ne bénéficient pas les petites ouvrières en Chine par exemple.


Ces charges je les paie aussi et dois les inclure dans mes prix comme je m'efforce aujourd'hui de compter un peu mieux mon temps et mes matières. Ne vous inquiétez pas je n'ai pas fait fortune et je parviens à peine à dégager pour moi un petit smic qui est bien peu au regard de mes heures de travail : je ne parle même pas des heures sur le site internet, à répondre aux emails, prendre des photos, chercher les tissus, commander les matières etc...
Dans mon nouveau prix j'ai donc inclu un peu plus tout cela et le nouveau prix des petits vêtements ( connu à la dernière minute). L'affichage différent qui vient de là est une erreur de ma part.


Pour ce qui est des frais de port et d'emballage : les colissimo expert me coûtent 8,73 euros ttc ( je ne suis pour l'instant pas soumise à la TVA ce qui veut dire que je ne la récupère pas), il y a ensuite le sachet de coton bio imprimé, le papier de soie, la carte, scotch et cartons, ( que je n'ai plus le temps de récupérer et achète donc), l'essence de ma petite voiture... le total dépassant largement ce qui vous incombe.


Je ne me plains pas car je fais un métier magique et qui me passionne mais ne croyez pas que les bénéfices soient ma motivation. Il y a longtemps que j'aurai arrêté si tel était le cas.
J'ai bien sur songé à employer quelqu'un et cela sera peut être un jour possible mais pour l'instant je ne dégage absolument pas assez de bénéfices ( dixit le comptable que j'ai consulté à ce sujet). Et puis je ne vous cache pas que dans mes tentatives, j'ai pu voir qu'il était très difficile de faire réaliser des poupées par d'autres
personnes qui soient tout à fait comme je le souhaite et fidèle aux attentes de ma clientèle donc je préfère continuer à les créer chacune à la main dans mon petit atelier.


Voilà j'espère avoir répondu à vos questions...parfois je suis simplement de mon côté surprise que vous ne soyez pas plus nombreuses à vous interroger par exemple sur les prix pratiqués par les marques de prêt à porter  qui pratiquent des prix élevés avec des marges énormes et pourtant des étiquettes "fabriqué en Chine".
Bon week end.
Penelope"

..........................................................................................................

J'ai créé un groupe sur flickr pour recueillir les photos de poupées Happy to see you. Si vous en possédez une, vous êtes chaleureusement invités à venir partager vos photos :



www.flickr.com

éléments de Happy to see you Plus de contenus du pool Happy to see you
Rendez-vous sur Hellocoton !