vendredi 20 janvier 2012

Découvrir Claudie Gallay...

C'est ce que j'ai fait à travers la lecture de deux de ses livres :  L'amour est une île et Seule Venise

Je les ai aimés tout autant l'un que l'autre, certainement parce que j'y ai trouvé un univers similaire qui m'a séduite.




Un univers porté par deux lieux forts, Avignon et son festival sous une chaleur accablante, et Venise sous la brume et la neige, pour l'autre.

Des lieux qui sont presque des personnages à eux-seuls. C'est bien simple, on est littéralement embarqué. Claudie Gallay est véritablement une créatrice d'ambiance qui nous promène dans les rues d'Avignon et de Venise, par la simple force évocatrice de quelques mots.

Un univers porté également par des personnages principaux profonds et torturés - forcément - et des personnages secondaires tout autant travaillés. Tous ont leur histoire et elle nous est dévoilée progressivement, au rythme des nombreux chapitres souvent très courts. Tout comme les phrases d'ailleurs, simples, directes, qui sont souvent sans verbe, réduites au strict minimum évocateur d'un seul mot et d'un adjectif,  mais peu importe le style qui pourra en agacer certains, elles vont droit au but.

Je sais que c'est avec une grande envie que je me plongerai dans les autres romans de cette dame, notamment son bestseller, Les Déferlantes.

Claudie Gallay a passé son enfance à Bourgoin-Jallieu, en Isère et vit actuellement dans le Vaucluse où elle est par ailleurs institutrice à mi-temps dans un petit village.


........................................
Par contre, très grosse déception pour moi avec la lecture de La Reine du silence de Marie Nimier que j'ai trouvé, à ma grande surprise, creux et inabouti.
Rendez-vous sur Hellocoton !