vendredi 15 juin 2012

"L'ardoise magique" et autres romans de Valérie Tong Cuong

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas vous conseiller de lire ce roman de Valérie Tong Cuong que je viens de finir, mais plutôt ceux qu'elle a écrits précédemment.



L'ardoise magique est son septième roman. Sur les 6 précédents, j'en ai lu 4, tous avec grand plaisir.
J'ai apprécié à chaque fois l'originalité de l'histoire et celle des personnages complexes, attachants et atypiques (je pense notamment à Big).
Les livres de Valérie Tong Cuong sont généralement courts, mais l'histoire est dense.
Jamais de longueurs, c'est assez remarquable.

Jusqu'à lire L'ardoise magique, je pensais que tous ses livres étaient à peu de choses près de très bonne et d'égale qualité.
J'ai été déçue par cette cinquième lecture... déçue, déçue, déçue !

Cette auteure a connu un franc succès grâce à Providence, une histoire chorale comme je les aime. Ce n'est cependant pas mon titre préféré.
J'ai adoré Big et Où je suis, son premier et son troisième roman. Deux romans noirs, deux histoires de femmes pas gâtées par la vie, qui ont des hauts, des bas, puis des hauts, et encore des bas et... on ne sait jamais comment ça va se terminer. C'est fort, rythmé et inattendu. Des histoires d'amour aussi mais tout sauf fleur bleue. Bref, ça secoue !



Or dans L'ardoise magique, je n'ai pas retrouvé tous ces éléments qui caractérisaient l'écriture de Valérie Tong Cuong.
L'histoire est limite simple et on a vite fait de voir où elle va nous mener. Il n'y a pas de surprise.
Quatrième de couverture :
"Deux jeunes filles sont assises sur la rambarde d'un pont. Un trains surgit. L'une saute, l'autre pas.
C'est Alice qui a sauté. Elle est riche et jolie, et habite un quartier résidentiel. L'autre s'appelle Mina. Depuis la mort de sa mère, elle vit chez son oncle et sa tante dans le quartier des HLM. En rompant le pacte, Mina perd toute raison d'exister.
Pourquoi n'a-t-elle pas sauté ? Qu'est-ce-qui l'a retenue à la vie ? Pourquoi Alice voulait-elle en finir ? Quelle spirale les conduisait ainsi au suicide ? Devenue fugitive, Mina cherche à comprendre ce qui s'est passé depuis qu'Alice est entrée dans sa vie...."

J'ai envie de dire "c'est gentil" et "c'est facile", avec une petite histoire d'amour naissante en prime mais les ficelles sont assez grosses.
Ce roman n'est pas présenté comme tel mais il touchera certainement plus un jeune public adolescent, qui pourra se reconnaître dans les thèmes abordés (solitude chez l'ado, envies suicidaires), qu'un lectorat mûr qui en a lu d'autres et qui ne peut pas se sentir pleinement comblé par une trame sommaire dont l'issue apparaît vite courue d'avance.

Quel dommage...
J'avais mis tellement d'espoirs dans ce nouveau roman ! Des mois que je l'avais repéré depuis sa sortie, attendant sa parution en poche pour l'acheter, le trouvant finalement d'occasion sur priceminister (pas mal priceminister pour les bouquins), toute contente.
Tu parles Charles... le soufflé est vite retombé...
Pour moi, on est loin de la qualité à laquelle j'étais habituée.

Donc si vous voulez faire plaisir à votre fille de 15-16 ans, offrez-lui L'ardoise magique et elle passera un bon moment mais si vous voulez en prendre plein la tête avec des sujets nettement plus adultes, choisissez pour vous Big ou bien Où je suis et vous ne regretterez pas d'avoir découvert Valérie Tong Cuong.

Notez que la belle dame, mariée et maman de trois enfants, est par ailleurs chanteuse et parolière au sein d'un groupe de pop-rock électro, Quark. Étonnant !


Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. J'ain noté, je ne connaissais pas du tout cette auteure.
    Price minister, j'y achète et vends tous mes livres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fouine de plus en plus sur priceminister !

      Supprimer
  2. Ohhhh mais je connais Quarck!!!!! J'ai un CD!!!!

    Bref

    Je suis curieuse de la lire! Je note les titres et tes conseils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est bien ou pas alors Quarck ? J'ai jamais eu la curiosité suffisante pour écouter, et je m'étonne d'ailleurs.

      Je te conseille évidemment "Big" et "Où je suis". J'ai vraiment adoré, autant que j'ai été déçue par "L'ardoise magique".

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout cet auteur donc j'ai noté :D

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de terminer Où je suis et il me reste BIG.
    Tu es de très bon conseil!!!!

    RépondreSupprimer