vendredi 7 novembre 2014

"Avant d'aller dormir"...


Tous les matins, Christine se réveille dans un lit qu'elle ne connaît pas, dans une chambre inconnue, avec un homme à ses côtés. Quand elle se retrouve dans la salle-de-bains, face au miroir, c'est un choc à chaque fois. Elle découvre une femme à la peau ridée. Tous les matins, l'homme dans le lit doit lui expliquer qu'il est Ben, son mari et qu'elle, Christine est âgée de 47 ans. Elle a perdu la mémoire depuis une vingtaine d'années, suite à un accident lui raconte-t-il.


Cette situation pourrait durer encore longtemps mais quand Ben est au travail, et qu'un téléphone sonne dans le sac de Christine, celle-ci décroche. Un homme se présente, lui dit qu'il est son médecin, qu'il est là pour l'aider et qu'ils se voient régulièrement depuis quelques temps. Elle n'en a évidemment aucun souvenir mais pour la convaincre, il lui demande d'aller chercher le journal intime qu'elle tient en secret et d'y lire tout ce qu'elle a noté.

Christine découvre alors peu à peu des incohérences par rapport à ce que lui raconte son mari, sur son passé. Elle se rend compte qu'il ne lui dit pas tout, voire même lui ment.
Pour son bien ? Pour lui éviter de revivre certaines souffrances inutilement en une seule et même journée sachant que le lendemain matin elle aura tout oublié ?

Ce thriller est très efficace et l'idée de la perte de mémoire quotidienne est originale. Médicalement crédible, je ne sais. Habilement construit, il instille chaque jour un peu plus le doute dans la tête de l'héroïne (et dans celui du lecteur) qui relie chaque matin tout ce qu'elle a écrit dans son journal, les découvertes s'ajoutant aux découvertes. On ne s'ennuie pas.
Cependant, le dénouement n'est pas inattendu. Sans surprise aucune, même si je reconnais avoir hésité un peu quant à l'identité du "méchant".
Heureusement, les chemins qui y mènent sont habilement tracés.

L'auteur, S. J. Watson est Anglais et c'est son premier roman. Il a remporté un succès international et a été récemment adapté au cinéma par le Britannique Rowan Joffre, avec Nicole Kidman dans le rôle de Christine et Colin Firth, dans celui de Ben, son mari.

 Une lecture pas inoubliable mais bien divertissante, prix SNCF du polar en 2012.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. J'ai adoré ce livre mais beaucoup moins aimé le film qui est sorti récemment !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, je ne suis donc pas la seule à avoir découvert le dénouement ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était un peu couru d'avance... :-)

      Supprimer
  3. Je n'ai pas lu ce livre, mais j'ai bien aimé l'adaptation :)

    RépondreSupprimer
  4. Mon fils me l'avait offert et j'avais passé un agréable moment de lecture!

    RépondreSupprimer
  5. Quelle jolie découverte que ton blog ! Je te rejoins pour quelques lectures, et m'abonne de suite à ta page !

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de le dévorer, j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre m'a énormement plu ! J'ai donné mon avis sur mon blog si ça t'intéresse : http://doucedereliction.blogspot.fr/2014/07/avant-daller-dormir-le-livre-qui-ma-tue.html

    RépondreSupprimer