samedi 10 avril 2010

Dottie angel, son univers et ses cintres !

Grâce à Myssja, j'ai découvert récemment les cintres "happy hangers" de dottie angel.

Ohhhhhhh, exactement tout ce que j'aime !

Oui, encore mieux que les Wood and Wool hangers d'Ingrid Jansen - pardon Ingrid si tu me lis mais je suis quasi certaine que ce n'est pas le cas, et puis les deux dames se connaissent et apprécient le travail l'une de l'autre.

Mais qui est donc cette dottie angel ?



Dottie angel, c'est la personne que Tif rêverait d'être. Voici  ses explications :

J'espère que vous avez tout compris, parce que les traductions littéraires in english ne sont pas forcément mon fort. Pour les réfractaires à la langue de Shakespeare, retenez que la dame est l'incarnation du vintage. J'ajouterai qu'elle a vraiment une caravane Airstream dans sa cour, une poule, et qu'elle n'a pas 8 enfants mais quand même 4, et qu'ils répondent à leur mère les bougres !


oh, mais c'est elle, au bord du chemin, avec ses couettes et ses lunettes !
Son "uniforme" préféré : une robe portée avec des collants en laine et des bottes, ou par-dessus un jean.


Bref, vous l' avez compris rien qu'avec les images, Tif-dottie est une femme douée de ses dix doigts, adepte de la récup' en tous genres, qui se moque pas mal des règles - elle m'a d'ailleurs fait remarqué que dottie angel ne met jamais de majuscules aux noms - et des apparences . Be wild and fuck the rules ! Oups !
Chez elle, c'est vintage et bohème.
Que de la tendance quoi !

Tif-dottie a même lancé son challenge. Et là, tenez-vous bien les filles, c'est du vrai challenge ! Pas du pipi d'chat. A côté, le défi shopping et sa barre limite de 150 € par mois, c'est de la gnognotte. Là, c'est un vrai engagement : il s'agit de ne rien acheter de neuf pour sa maison ou pour se vêtir, pendant 1 an. Utiliser uniquement de la récup', de la seconde main ou de la fabrication par ses propres mimines. Celles qui sont partantes sont chaleureusement invitées à la suivre.

L'idée est géniale mais complètement irréalisable en ce qui me concerne !
Notez bien que toutes les jolies robes portées par la dame ne sont pas ses propres créations. La plupart ont été achetées en Angleterre quand elle retourne au pays, avant qu'elle n'entame son challenge, of course ! Elle avoue qu'elle a des difficultés à trouver de jolis habits dans les friperies...donc si on veut se lancer dans ce challenge, mieux vaut remplir son armoire avant !

Tif-dottie nous fait partager ses créations sur son blog et inonde généreusement Flickr' de ses nombreuses photos. Elle vend également de temps en temps sur Etsy et elle twitte !
Hé, hé, "traditionnelle" peut-être mais pas passéiste pour autant !

Voici quelques photos, avec la sympathique autorisation de l'intéressée, de l'univers de dottie angel...


Son studio photo. J'adore voir les coulisses...

... sa sympathique réserve de pelotes de laine...


Si vous suivez un peu Tif-dottie sur son blog, vous remarquerez que la dame n'est pas dénuée d'humour. Si, si, si, même si elle écrit en anglais, on sent bien le joyeux esprit qui se dégage de son écriture.

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle a un grain, mais pas loin !
Tif-dottie aime bien donner des petits noms marrants à ses animaux et aux objets qu'elle affectionne. Quelques exemples :

Ça, c'est gladys, la caravane Airstream de ses rêves ;



Le chien, c'est little olive, avec sa couverture crochetée rien qu'à lui, à faire pâlir d'envie une grannymaniaque. Parfois, Tif-dottie se tape des délires canins et prend son chien en photo sous toutes les coutures ;

Et la poule, c'est little voice !
Et je pourrais aussi rajouter que ses enfants sont des numéros : #1, #2, #3 et #4.

Et que dire de sa toute dernière déclaration d'amour à son papier peint ? Trop drôle.

Autre petite chose à savoir sur la dame - et qui me permet de penser que peut-être, elle a un  gentil grain - : elle participe régulièrement au Bench monday, un groupe sur flickr, sur lequel on poste une photo de soi, juché sur un banc, une chaise, ou n'importe-quel objet qui fasse office de perchoir, et ce, le lundi, bien sûr. Ça ressemble à ça :





 Remarquez que la tête est toujours coupée, ou tournée. C'est la Tif touch !
Et c'est son fils de 14 ans qui prend les photos. Il a parait-il le don pour saisir la bonne attitude !


Sinon, parmi les créations de Tif-dottie, je craque pour ses tabliers en taie d'oreiller, comme celui de la photo au-dessus, ou bien ceux-ci :

J'adore ses explications



Mais par-dessus tout, ce qui m'a plu chez dottie angel, ce sont ses happy hangers, vous l'avez deviné.
Tif-dottie a même donné les explications sur son blog il y a peu,  son "how-to" :

 Cliquez sur l'image pour tomber directement sur ses explications à elle.

Avec sa toujours très gentille autorisation, je vous propose la transcription en français du "Comment faire... un happy hanger". Vous n'avez qu'à cliquer ici.
Vous remarquerez que mes explications sont très courtes, par rapport à la tartine de Tif-dottie, toujours très bavarde littérairement parlant. Je n'ai bien évidemment pas traduit tous ses "ramblings" (= pensées, papotages), intraduisibles et néanmoins succulents au naturel.

L'habillage du cintre est très facile à réaliser. La difficulté réside en fait à trouver LE cintre qui convient. Un cintre fin et assez linéaire si je puis l'expliquer ainsi. Pas en forme de triangle. Un cintre pour les T-Shirt. Un cintre comme on n'en trouve plus dans le commerce, même pas sur internet. Nannnnnn ! Imaginez mon désarroi.

Heureusement, merci mon dieu, j'ai fini par en trouver ! Et des gratuits en plus. Au vestiaire du Secours catholique où je fais un peu de bénévolat. Le pire... ils allaient finir à la poubelle. Mais ça va pas la tête ! Vous ne savez pas que ces choses-là se monnaient pour plusieurs dollars ou euros dans le bas monde matérialiste ???


Vous avez compris vous aussi, hein ? Pensez à moi si vous voyez passer des cintres dans ce style parce que je crois que je vais commencer une collection.
J'ai une nouvelle passion, moi ? Vous croyez ?



Si cet aperçu du petit monde de dottie angel vous a plu, n'hésitez pas à aller en voir encore plus sur son blog et dans ses riches albums flickr.
Rendez-vous sur Hellocoton !