mercredi 16 mars 2011

Pierre et le Loup

C'est avec plaisir que j'ai ré-écouté une grande oeuvre musicale grâce à la maîtresse de Sélène.
Celle-ci a eu la bonne idée de faire découvrir à ses petits élèves Pierre et le Loup de Sergueï Prokofiev.
Certaine d'avoir entendu l'histoire et la musique pendant mon enfance, il ne m'en restait que de vagues souvenirs.

illustration d'Erna Voigt, pour le livre paru aux Éditions Gallimard Jeunesse



Sergueï Prokofiev (1891-1953) est un compositeur russe.






Après plusieurs années d'exil aux Etats-Unis et en Europe, fuyant le bolchévisme, il compose  Roméo et Juliette, le plus célèbre des ballets inspirés de la pièce de Shakespeare, en 1935 - dont on a tous admiré la très belle affiche dessinée par Enki Bilal qui a également réalisé les costumes du ballet chorégraphié par Angelin Preljocaj en 1990 pour l'Opéra de Lyon - et Pierre et le Loup en 1936, de retour en Russie. Natalia Saz, la directrice artistique du Théâtre central pour enfants de Moscou lui a passé commande afin de sensibiliser les jeunes enfants aux principaux instruments de l'orchestre symphonique.


L'oeuvre de Prokofiev est donc composée d'une partie récitée et d'une partie instrumentale. Le récitant déroule l'histoire, ponctuée par les différents intermèdes musicaux joués par l'orchestre, chacun des protagonistes étant personnifié par un instrument.
"Prokofiev a su utiliser le caractère spécifique de chaque instrument pour décrire le tempérament et les particularités des personnages" (wikipédia).
Ainsi, Pierre est représenté par un quatuor à corde, l'oiseau par une flûte traversière (agilité), le grand-père par le basson (bougonnement), etc.

La maîtresse de Sélène espère arriver à monter un petit spectacle de marionnettes avec Pierre et le Loup. Chouette idée.

En attendant de voir ce que ça donnera, je ne vais pas bouder mon plaisir et écouter de nouveau la version récitée de Jacques Brel, que j'ai trouvée  ici  sur youtube. D'autres grands noms ont raconté l'histoire, tels que Gérard Philippe en 1956, Aznavour en 1990 ou Jean Rochefort en 2002. Entre autres.




Je vais également regarder avec les enfants le court-métrage d'animation réalisé par Suzie Templeton en 2006, uniquement basé sur la version symphonique de l'oeuvre (sans la partie contée) qui a tout l'air d'un petit chef-d'oeuvre. 


Suzie Templeton et la marionnette du grand-père


L'affiche internationale (à gauche) était plutôt effrayante. Je comprends qu'en France, on lui ait préféré celle de droite.







La version de Suzie Templeton a obtenu le Grand Prix au Festival international du film d'animation d'Annecy en 2007 et l'oscar du meilleur court-métrage d'animation en 2008.








Et comme c'est nettement mieux quand c'est animé, voici la bande-annonce.


Pourquoi se priver d'un tel plaisir ?
Enfin un sujet qui m'inspire... ;-)


.................................................


Edit du 18/03/11 :
Vous trouverez ICI des fiches pédagogiques à télécharger, à destination des élèves, mais pas que, qui décodent l'adaptation de Pierre et le Loup par Suzie Templeton, en parallèle à l'oeuvre originale de Prokofiev.
Très très intéressant !

A noter aussi que la version DVD du court métrage de Suzie Templeton, disponible ici sur amazon, comporte des bonus très instructifs sur la réalisation du film : on comprend que son film est réellement un film de marionnettes, et comme les marionnettes, contrairement aux vrais acteurs, ne bougent pas toutes seules, il a fallu les prendre en photo des dizaines de milliers de fois (et oui, 1 seconde de film = 24 images), en les faisant bouger entre deux shoots parfois de quelques millimètres !
Rendez-vous sur Hellocoton !