dimanche 5 août 2012

La belle France de mes vacances, entre Ardèche et Lozère

Des monts et des forêts profondes, alternant avec des paysages de prairies, des routes sinueuses, des rivières, des cours d'eau torrentueux et des lacs, entre la Margeride, les Cévennes et la Montagne Ardèchoise... 
À l'extrême est de la Lozère et l'extrême ouest de l'Ardèche, on change régulièrement de département quand on navigue sur les routes. 
La densité de population est souvent proche du zéro artistique (pas âme qui vive pendant des kilomètres !)...On est sur la terre des silences et dans le royaume des randonneurs. 
Bienvenue dans la France de mes vacances ! 

Saint-Laurent-les-Bains (Ardèche)
tour médiévale surplombant le surprenant établissement thermal
façade d'une maison, derrière l'église, avec un ours sculpté en bois
rivière la Borne, notre petit coin à nous pour faire trempette !


J'ai passé deux semaines plus précisément à la Bastide-Puylaurent, un village traversé par l'Allier et à cheval sur les deux départements. Selon que vous habitez d'un côté ou de l'autre des deux cours d'eau, vous ne dépendez pas de la même municipalité et de la même préfecture. Super pratique... 
Sur place, c'est le strict minimum commercial : une supérette récemment installée a redonné un petit coup de neuf au village mais les prix assez élevés incitent au rationnement plus qu'autre chose. Elle est très petite, l'hygiène laisse un peu à désirer mais on va dire que ça dépanne.
Une pharmacie, ça peut être utile, notamment en cas d'infestation sévère de poux en début de séjour... (ouais, on est trop chanceux nous !) et une boucherie, c'est sympa aussi, pour se faire plaisir de temps en temps.
La boulangerie vient juste de fermer. C'est moins bien.
Heureusement, le bazar-presse est toujours bel et bien là. Ouf, sauvée, j'ai eu mon Téléstar !

La Guarde-Guérin, sa tour (ancien donjon) et une maison avec sa porte 2 bois
village médiéval (Lozère)

Aux alentours, point de supermarchés, point de distributeurs de billets (venez avec votre mallette de cash), point de station essence (il y a bien une pompe à essence au garage du coin mais là aussi, le tarif du litre est dissuasif). Il faut rouler pendant plus de 20 kilomètres pour trouver tout cela. 
Point de feux rouges, même en « ville ». Les seuls que l'on rencontre sont ceux des travaux de la DDE. Les fumeurs ont plus de chance : ils n'ont qu'une dizaine de kilomètres à rouler pour trouver leur came ! 

Première pensée... le trou perdu ! Même les connexions internet sont rares... je pensais avoir plus de mal que cela à m'y faire mais c'était sans compter ce cadre idéal pour de vraies vacances reposantes et dépaysantes.

Le lac de Villefort, dans bon bel écrin vert et montagneux (Lozère)


Sans oublier le joli gîte où nous avons passé ces quinze jours... 

 À suivre... 

Et ravie de vous retrouver !

Rendez-vous sur Hellocoton !