mercredi 26 décembre 2012

La relève ou ma tricoteuse en herbe


En l'entendant dire "J'y crois pas que je sais tricoter maintenant !", j'ai rigolé.
Quand elle a dit, dans un grand cri du coeur, "Je suis contente, j'ai réalisé mon rêve !" (sic), j'ai été en plus toute émue et son papa a levé les yeux au ciel, genre "Misère... il y en avait déjà une à la maison... j'suis pas sorti d'l'auberge..."
Si ça, c'est pas du bonheur, je n'y connais rien.;-)

C'est elle qui en fait la demande. Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'elle me disait qu'elle aimerait bien apprendre à tricoter.
J'ai donc cherché des aiguilles rien que pour elle, de petite tailles (18 cm), car c'est plus facile à manier quand on débute et qu'on est une petite fille.

Aiguilles Pony, trouvées ici

Elle a très vite compris et su répéter les gestes que je lui montrais. Elle y arrive plutôt pas mal et semble vraiment contente d'elle. 
C'est encore loin d'être parfait, ce n'est pas super régulier, les gestes sont encore raides et elle crie au secours dès qu'elle s'embrouille un peu les aiguilles car elle ne sait pas encore rectifier ses erreurs mais je suis quand même très fière d'elle !
On dirait que la relève est assurée, non ?

Je me souviens que ma maman, qui était plus couturière que tricoteuse, m'avait appris à tricoter à peu près au même âge (7 ans) J'ai le souvenir d'avoir fait quelques écharpes à mes poupées, quelque-chose qui devait ressembler à un petit sac mais après, je crois que je n'ai jamais persévéré. Je n'ai jamais retouché des aiguilles jusqu'à mes 30 ans. J'étais enceinte et une folle envie de layette m'a prise !

J'espère qu'elle sera plus persévérante que moi dans ses jeunes années. ça me plairait de partager avec elle quelques créations dans les années à venir, avant d'avoir l'âge d'être grand-mère !


Rendez-vous sur Hellocoton !