lundi 4 janvier 2016

Happy mini couture !

Mon blog est ressuscité !
Qui eût cru que je reviendrais ici ? Non pas à la faveur d'une lecture inoubliable et bouleversante mais poussée par ma nouvelle passion pour la couture ??? 
Un retour qui n'est que ponctuel pour l'instant.
Les petites critiques de livres devraient aussi  doucement revenir (effet boule de neige ?) mais en ce début d'année 2016, c'est l'envie subite de vous faire partager mes petits exploits en couture microscopique qui m'a titillée.
Car même si désormais je suis capable de coudre des habits à taille humaine, qui plus est des habits "mettables", à force de suivre les conseils avisés de l'ancienne prof de couture que j'ai la chance de côtoyer presque hebdomadairement, je me suis amusée à confectionner un habit minuscule pour mini Happy to see you.


Pour ceux qui sont déjà largués... Les poupées Happy to see you, c'est cela...(clic, clic).
Des poupées faites mains. Et les minis, ce sont les plus petites. 17 ou 18 cm.

J'avais chez moi un petit bout de jersey joliment rayé bleu. J'avais aussi la folie des marinières, en ai confectionné deux ou trois modèles adulte, en m'inspirant librement du modèle "Tee-shirt loose" de mcpb (clic, clic).

C'était également la période où j'avais un petit cadeau à faire à une copinaute, passionnée des poupées htsy.
Ça a fait ni une ni deux dans ma tête !
J'étais décidée à l'épater et surtout, à m'épater.
J'aime me lancer des petits défis comme ça parfois. :-)
J'aime tester et expérimenter.

Je ne suis pas partie de rien. Je n'en suis pas encore à ce point.
En feuilletant un de mes magazines de couture, je suis tombée sur une page où le plan de coupe d'un tee-shirt collait plus ou moins aux mensurations de la mini poupée.
Je l'ai adapté en élargissant les manches et la taille (la poupée htsy est ventrue !). J'ai aussi coupé le dos en deux afin de pratiquer l'ouverture nécessaire au passage de la tête (la poupée htsy a une grosse tête !)

Verdict : très contente de moi mais la confection d'habits lilliputiens à la machine à coudre, c'est crispant !
Cela demande pas mal de minutie et de self control. Le résultat n'est pas parfait, parfait mais grosso modo, le rendu visuel me plaît beaucoup.

J'ai cousu en tout et pour tout 3 minis robes. Deux dans le tissu rayé bleu et blanc et une troisième dans un jersey bleu uni très léger, dans lequel je m'étais déjà fait un tee-shirt. 

Voici donc le petit patron couture que je vous propose... (clic, clic, pour accéder au fichier pdf et le télécharger).
À imprimer tel quel. Il est à l'échelle et les marges de couture de quelques millimètres sont comprises.
Une fois le tissu coupé (le devant x 1, le demi-dos x 2, dont l'un sans la patte de boutonnage), j'ai cousu dans cet ordre-là :

1 - Assembler les épaules et le haut des bras du devant avec les demi-dos, endroit contre endroit : avec un point overlock réglé sur un peu plus de 2 pour la largeur du point et 3 pour la longueur.

2 - Piquer le revers de l'encolure, en partant d'un bord d'un demi-dos à l'autre : avec un point droit.
Le rendu sur l'envers n'est pas top avec le jersey, je sais, mais faute de matériel adapté, on fait avec. :-)

3 - Assembler les dessous des bras et les côtés du devant avec les demi-dos, endroit contre endroit : avec un point overlock réglé sur un peu plus de 2 pour la largeur du point et 3 pour la longueur.

Le passage du dessous de bras est périlleux. C'est tellement mini que l'angle droit est quasi inévitable mais une fois la robe sur la poupée, le rendu est acceptable. 
J'ai essayé de coudre en deux temps. Arrêter mon point juste avant d'arriver à l'angle du dessous de bras et le reprendre après pour filer direct tout droit jusqu'au bas de la robe...
...et combler le "vide" du dessous de bras en cousant à la main, afin d'être plus précise. Au niveau du rendu, une fois sur l'endroit, c'est légèrement mieux.

4 - Piquer le revers du bas de la robe, en partant d'un bord d'un demi-dos à l'autre : avec un point droit.
Je sais, je sais, l'ourlet du bas se fait en principe tout à la fin mais j'ai préféré le piquer tant que ma robe était encore ouverte. Pour celles réalisées avec le jersey rayé, je l'ai fait en dernier, une fois le dos fermé, et ce n'était pas coton de faire tourner le tissu sous le pied presseur à cause de la petite amplitude.

5 - Coudre les bords des demi-dos ensemble sur l'envers en partant du bas jusqu'à la patte de boutonnage : avec un point droit.

6 - C'est ensuite que ça se corse... pour moi :-)
Réaliser la patte de boutonnage, et ce, à échelle réduite...

Je vous avoue que cette partie-là de la mini robe tient plus du bidouillage qu'autre chose.
C'était tellement petit petit que j'avais bien du mal à manœuvrer mon tissu à la machine. Après plusieurs cacas de nœuds, j'ai jeté l'éponge et j'ai terminé à la main.

Ne me demandez pas d'expliquer en détail comment j'ai fait... j'ai fait beaucoup au feeling, et j'ai fait différemment pour les trois robes.
Voici ce que ça donne une fois fini...
Le haut est fermé par un bouton pression.
Notez que pour la robe rayée, j'ai dû rajouter un morceau car quand j'ai coupé le tissu,
je n'avais pas pensé à mettre la marge de couture. 
Ce n'est pas vilain finalement :-) 

Je ne résiste pas au plaisir de vous remettre mes petites demoiselles une dernière fois :-)

Toutes les remarques des couturières aguerries, s'il en vient à passer par là, sont évidemment les bienvenues. :-)


Rendez-vous sur Hellocoton !