mardi 6 mars 2012

Malheureuse au jeu...


Oui, je suis malheureuse au Uno (entre autres jeux).
Je prends des +2 et des +4 à la pelle !

Et forcément, je récolte toujours le plus de points à la fin sauf que... pour gagner, il faut en avoir le moins possible. Mal barrée...

Ne vous y trompez pas, j'ai bien le plus gros score
mais ça veut dire que je suis... bouhhh... la dernière !

Et remarquez que les enfants sont toujours dans le peloton de tête.
Pourquoi jamais moi ???
Parce que ne croyez pas qu'on les laisse volontairement gagner les petites charognes ! Ils ne maîtrisent pas encore toutes les subtilités du jeu - si, si, si, il y en a quelques-unes - mais on a quand même réussi à leur faire comprendre qu'il faut balancer leurs grosses cartes quand la fin de la partie approche, et que, si possible, c'est mieux de cacher son jeu.

Notez que dans un souci de paix du ménage, nous sommes toujours diamétralement opposés mon cher et tendre et moi-même. Ainsi, nous ne nous refilons pas nos +2 et +4 directement. Ce sont les enfants qui prennent !
Hum... heureusement, ce n'est qu'un jeu !

Et puis de toutes les manières, il y a une coalition, une ligue anti-moi, à chaque fois que nous jouons tous les quatre, basée à l'origine sur le fait indubitable que je ne porte pas le même nom que les trois autres, et motivée depuis par le malin plaisir qu'ils prennent à se dire "Ouaiiis, on va pourrir maman !". Ils ne le disent pas ouvertement, mais je sens bien que c'est ce qu'ils pensent, les petites crevures, tout au fond d'eux, quand ils me regardent les yeux malicieux pleins de rires !

Je vous laisse les imaginer faisant exprès de la rétention de +2 et +4, attendant un changement de sens pour me les refiler plutôt que de les filer à leur père.
Moralité, c'est toujours bibi qui en prend la figure, pour la plus grande joie des petits, tout contents d'asséner leur "Tiens maman, + 2 !", ou encore pire "Tiens maman, encore +2 !!!".
Ouais, deux tours de suite, trop sympas mes enfants !
Et tout ça pourquoi ???
Parce que c'est trop jouissif d'en mettre plein la tête virtuellement à sa mère tiens !

Pfff... vraiment puéril... sauf que le côté mauvaise perdante qui sommeille en moi depuis mon enfance - oui, ça m'arrivait de pleurer au Monopoly quand les autres me dépouillaient de tous mes biens - se met à me titiller et je passe encore une fois pour la grognon de service ! Je ne vous dirai pas "alors que non, j'suis pas comme ça" parce que je suis comme ça... ;-)

Et là, c'était distribution de +4 cartes pour moi
mais comme j'étais occupée à prendre ma photo d'une seule main
j'ai même pas eu le temps de l'avoir trop mauvaise !

Trêve de plaisanterie, c'est vraiment très agréable quand on commence à pouvoir jouer sérieusement aux cartes, ou autres jeux de réflexion tels que le triomino (on aime bien aussi !), avec ses enfants.

Alors je râle quand je me mange toutes les vilaines cartes mais c'est pour le fun ! - enfin, essentiellement...
et je préfère que ce soit moi qui perde plutôt que ma fille car vu qu'elle a hérité de mon vilain défaut, pour peu qu'elle se fasse ramasser un peu trop souvent, elle ne veut plus jouer avec nous après !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !