mercredi 5 décembre 2012

J'ai fait main basse sur les lettres du Père Noël !

Cette année, je n'ai pas eu le courage d'envoyer pour de vrai la lettre au Père Noël de mes enfants...


Ils se sont tellement appliqués pour faire de belles enveloppes !
Snif ! Si c'est pas une misère de laisser ces merveilles aller se perdre à Libourne...
Dites que vous me comprenez... Comme pour les petites dents qui tombent, mon instinct de conservation s'est mis en branle, ma vocation d'archiviste avortée s'est réveillée et j'ai eu une furieuse envie de garder !

Les années d'avant, mes bambins étaient tous fiers d'aller glisser eux-mêmes leur lettre dans la grosse boîte jaune de la Poste. Voyez-vous, ce n'est pas tous les jours qu'ils écrivent, eux !

Mais cette fois-ci, c'est particulier... Je les ai privés de ce petit plaisir.
En effet, l'heure est grave.

Je crois que le Père Noël est à deux doigts de devenir véritablement une légende et non plus une réalité aux yeux de mes petits, qui ne sont plus si petits. Mon fils va avoir 6 ans, et est au CP, et ma fille a 7 ans et est au CE1. Autant vous dire qu'ils en entendent à l'école !
 - "Et ben maman, à l'école, y'en a qui disent que c'est les parents qui amènent les cadeaux à Noël et que le père Noël, c'est quelqu'un qui se déguise. Mais moi, j'y crois que le Père Noël existe !"
Non mais quand ma fille me dit ça, je me dis que c'est pas possible et qu'il faut que je fasse mon maximum pour qu'elle y croit encore à fond une dernière fois (et je suis un peu embêtée pour lui répondre, aussi ;-)).
Bon, je ne suis pas dupe non plus et je pense que ses paroles sont une demi-perche tendue, une façon de prêcher le vrai pour avoir encore un peu de faux, pour y croire encore un peu parce que quand on a 6, 7 ans, on est entre deux eaux.
Plus un bébé, pas encore vraiment une grande fille et un grand garçon, on veut encore croire à la magie de Noël parce que la légende est la plus belle qu'il soit pour un enfant.
Il n'empêche, avec tous les bruits qui circulent dans la cour de récré, les doutes se sont vraiment installés dans les esprits et qui dit doute, dit oreilles et yeux attentifs aux moindres petits détails.
Je me rends bien compte qu'on ne leur la fait pas comme ça maintenant et qu'il faut ruser si je veux les rouler dans la farine encore une fois. 
Gaffe aux détails ! Je répète.

J'ai donc essayé de faire les choses bien pour garder de beaux souvenirs de ce, peut-être, sans doute, dernier Noël magique.

Alors pour mener à bien mon Opération Noël de cette année, même si je n'ai pas envoyé les lettres au Père Noël de mes enfants, j'ai pris bien soin d'aller Lui écrire sur le site de la Poste (clic), afin qu'il leur envoie quand même sa petite lettre.
Parce que si le Père Noël ne répond pas, ça, c'est un détail qui ne manquera pas de leur échapper !
Et chez nous, on est encore de la vieille école côté courrier.
Je sais bien que le Père Noël s'est mis aux nouvelles technologies et que maintenant il s'adresse aux enfants via sa console portable (clic) mais je n'ai pas envie d'y souscrire. C'est bien fait, je ne dis pas le contraire, mais on en voit beaucoup trop à mon goût (l'atelier du Père Noël et les lutins) et je suis plutôt partisane du "moins on en voit, mieux c'est". Et puis si je contacte le Père par ce biais, il va falloir que j'enregistre deux messages, car deux enfants, et j'ai bien peur qu'ils soient trop ressemblants, à un prénom et un nom de jouet près.
Ils vont trouver ça louche, j'en suis sûre !
Je m'en tiendrai donc à la bonne lettre papier traditionnelle.

"Père Noël, Pôle Nord", et pas besoin de timbrer !

Après la lettre, planchons sur le sujet des cadeaux. Et plus précisément sur l'emballage.
Et oui, c'est bien beau de conserver le reste de papier qui a servi à empaqueter le cadeau d'anniversaire, mais si on s'en sert pour le cadeau de Noël, c'est la méga bourde !
Moi, c'est tout juste si je me souviens de l'avoir déjà utilisé mais eux, dans leur petite cervelle, ils ont la mémoire qui fonctionne plein pot et ils ont encore tous leurs neurones (pas comme moi) alors s'il y a une erreur à ne pas commettre, c'est bien celle-ci !

En plus, pour bien compliquer l'affaire, mon fils a eu la bonne idée de naître le jour de Noël... donc double méga gaffe si jamais j'utilise le même papier pour son cadeau de Noël et pour celui de l'anniversaire !
Le genre de détail dont je ne me souciais pas du tout quand il avait 3 ans mais là, faudrait voir à pas le prendre pour une buse le p'tit pépère.

L'atelier paquet cadeau, c'était lundi.
Et oui, cette année, je suis motivée à fond. J'ai déjà acheté tous les cadeaux et je n'attendrai pas le 24 au soir pour cette corvée.
J'ai bien pensé à mettre tous les petites chutes de papier à la poubelle et, méga giga important, bien pensé ensuite à descendre la poubelle dans la benne.
Non mais imaginez le bins si jamais l'enfant va mettre son pot de yaourt à la poubelle et qu'il se trouve nez-à-nez avec des bouts d'emballage de toutes les couleurs et de tous les imprimés, et surtout de ceux de Noël ??!!

Fatal error...


Et chez vous, lettre au Père Noël ou pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !