vendredi 15 novembre 2013

"Maria"... Petit roman, grosse déception...


Pourtant, le sujet m'intéressait fortement...
De nos jours, un homme d'une quarantaine d'années se rend dans les Vosges à la rencontre de Maria. Cette dame âgée de quatre-vingt-cinq ans est pensionnaire dans une maison de retraite et prête sa voix à une émission de radio locale pour conter l'histoire de sa région.
Des décennies avant, presque dans une autre vie, Maria était institutrice dans un village, sous l'Occupation.
Peu avant la Libération, des maquisards sont venus la chercher un jour à l'école et l'ont embarquée devant ses élèves. 
La faire parler... lui faire payer l'arrestation d'une soixantaine de résistants, dénoncés par Jean, son mari, un collabo. Elle n'en savait rien.

Les premiers chapitres relatent "l'enlèvement" de Maria et la nuit dramatique qu'elle a subie, puis plantent rapidement le décor de sa vie qui a suivi, des années après. Chapitres alternant avec d'autres décrivant lentement l'arrivée de l'homme dans les Vosges enneigées et froides.
La rencontre avec la vieille dame tarde à venir.
D'autant plus que l'auteur insère dans son récit les séquences d'enregistrements radiophoniques de Maria sur l'histoire bien particulière de la Lorraine et des montagnes vosgiennes, depuis les origines des temps jusqu'à la Révolution. Celles-ci, à la limite de l'érudition, m'ont passablement ennuyée. Et pourtant, dieu sait que je ne suis pas hermétique à l'Histoire...
Autant de pages inutiles qui n'apportent strictement rien au récit.

Heureusement, j'ai été agréablement surprise par le dénouement.
Heureusement...

Malgré ce final positif, je garde un souvenir très ennuyeux de cette lecture...

Rendez-vous sur Hellocoton !