lundi 30 septembre 2013

La "Grâce" de Delphine Bertholon


De Delphine Bertholon, j'avais beaucoup aimé Twist, lu il y a... 3 ans, déjà ! (clic)

Temp présent, Noël 2010.
Nathan, jeune veuf de 34 ans et ses deux jumeaux, Colin et Soline, se rendent dans le Beaujolais, dans la maison familiale, chez Grâce, la mère de ce premier. Ils retrouvent là-bas Lise, la sœur aînée de Nathan.
Temps passé, en 1981.
Grâce, 33 ans, dans la même demeure, tient un journal intime, dans lequel elle s'adresse à Thomas, son mari, représentant de commerce, souvent absent. Pour aider Grâce à la maison, ils ont engagé une jeune fille au pair polonaise de 19 ans, Christina. Sa présence va chambouler la mère de famille, la faire douter de son mari, de ses propres attraits sur lui, ...... lui faire perdre la tête. À tort ou à raison ?

Extrait p. 138 : journal intime de Grâce
   "L'amour que j'ai pour toi, Thomas, est un fait absolu. Contre vents et marées, je t'aime. Contre ton indifférence, je t'aime. [...] Les hommes font ce genre de choses - se laisse embarquer par l'enthousiasme d'autrui. Pas nous, pas moi. Mais vous, créatures égocentriques, êtes des proies si faciles pour ces torrents qui vous dépassent ! À vos yeux, seul le présent importe, seul le présent existe - le passé n'est plus, le futur pas encore. J'aimerais pouvoir raisonner de la sorte. Je t'envie, Thomas. Sincèrement, je t'envie. [...]
      Et puis un jour, le grain de sable.
      Machine polonaise, les fesses hautes, les cuisses fermes, les seins obus, dix-neuf ans, pas d'enfant, l'accent de l'Est, la bouche gonflée, l'esprit fragile - oh, idiote, elle ne l'est pas, justement inexpérimentée, naïve, enjôleuse -, votre instinct mâle de Pygmalion, l'admiration dans ses yeux, « Monsieur Thomas », et puis la nouveauté, cette fichue nouveauté dont vous avez besoin comme d'oxygène. C'est ton truc, n'est-ce pas, la nouveauté ? Nouvelle technologie, nouveau cul. Pas de vagina dentata, ici. Si ça se trouve, elle est vierge. Je ne pense pas, trop sexuée, trop ouvertement sexuée. Mais dans ton esprit de chasseur, plus vierge que moi, c'est certain ; terrain à explorer, plaine sibérienne, terre en friche - et moi, en jachère.
        C'est clair, maintenant. Clair qu'il se passe quelque chose. Je ne sais pas si la chose est consommée ou seulement imminente, comme un attentat mis au point dans une cave par un jeune terroriste. Je ne sais pas si elle brûle des poupées à mon effigie, si tu brûles, toi, de la sauter, si elle glisse des philtres d'amour dans ton café, si elle m'empoisonne, je ne sais pas, je sais seulement qu'il se passe quelque chose et que cette chose-là, je ne peux pas l'arrêter."

Le récit alterne les chapitres entre passé et présent. D'un côté, le journal intime tenu par Grâce et de l'autre, le récit de Nathan, qui s'adresse régulièrement à Cora, sa femme décédée lors de l'accouchement des jumeaux.
Le temps fort de l'histoire, en 2010, est le retour surprise de Thomas, le père de Nathan et Lise, qui avait disparu de la circulation depuis 1981, et les retrouvailles avec ses enfants dans un café lyonnais. J'ai beaucoup aimé ce passage, très fort en émotions et admirablement décrit.

J'ai lu ce livre sans m'arrêter car le suspense est habilement distillé.  Le lourd secret de famille (il y en a même deux d'ailleurs) est connu, ou deviné, dès le départ du lecteur, mais pas de Nathan. Ce Noël va être pour lui celui de grandes découvertes. Par contre, parler de "suspense implacable", comme on peut le lire dans l'extrait de la chronique de François Busnel qui figure en quatrième de couverture de l'édition poche, non. On est tout de même assez loin de "l'atmosphère de film d'épouvante" dont il parle. Il ne faut pas exagérer !!!
Oui, il y a quelques étranges incidents qui se produisent dans la maison lors de ce Noël 2010, comme des vitres cassées, un couteau planté dans un plafond mais de là à avoir des sueurs froides...
Je me souviens avoir été bien plus captivée par ma lecture de Twist.

Malgré cette petite réticence, c'est tout de même un bon roman qui se dévore très vite et qui est bien écrit.
Sans être inoubliable, ce fut un très bon moment de lecture !


Un livre que vous pouvez retrouver aujourd'hui également
sur le blog de l'ami Jack ! (clic) - chez qui je trouve régulièrement des livres
 que je ne connaissais pas et qui me font envie - 
et avec qui j'ai partagé cette lecture.

Rendez-vous sur Hellocoton !