mardi 16 février 2010

Daniel et Valérie, mes copains de CP

J'ai retrouvé mes copains de CP, Daniel et Valérie, dans une librairie.


Illustrations de Nina Morel


Mais oui, c'est bien eux ! Daniel et Valérie m'ont appris à lire, et à des millions d'autres petits enfants d'ailleurs.
Nous avions un livre de lecture, mais aussi un cahier d'écriture et des petites étiquettes de syllabes, de lettres ou de mots, grâce auxquelles nous pouvions reconstituer de manière ludique les termes que nous avions appris en classe.

Ce n'est pas LE vrai livre de lecture que j'ai trouvé mais plutôt une adaptation de la méthode pour "apprendre" à la maison avec ses parents.
Vous avez deviné que je n'ai pas pu m'empêcher de l'acheter... Attention, loin de moi l'intention de forcer la nature et d'essayer d'apprendre à lire à mes enfants avant l'heure. Non, non, non. C'est surtout à moi que j'ai pensé en l'achetant.
Que de souvenirs avec ce livre de lecture et ces petits personnages qui nous ont guidés pendant toute une année !
Du coup, j'ai commandé le "vrai" livre de lecture, une réédition de celui que nous avions en classe.

En le feuilletant, j'ai retrouvé des illustrations qui m'avaient marquée plus que d'autres. Allez savoir pourquoi !

Comme celle-ci, où Valérie se blesse au genou, même que dans la leçon d'après sa maman l'emmène à la pharmacie pour soigner son bobo.

Je me souviens de la sortie de classe, la première journée de CP. Nous avions eu droit à notre première leçon de lecture. Il y avait 3 ou 4 petites phrases à retenir, avec les mots Daniel, Valérie et joue.

Première leçon de lecture, à jamais gravée dans ma mémoire !


Et bien j'avais tellement peur de ne plus me souvenir de la leçon une fois rentrée à la maison que je répétais sans m'arrêter, dans la voiture, "Valérie - joue - avec - Daniel, Valérie - joue - avec - Daniel, joue - Valérie !, joue - Daniel !"
Par coeur, par coeur, par coeur, fallait que je les retienne pas coeur ses sacrées petites phrases. Ahhhh, les effets de la méthode globale sur moi...
J'imagine ce que mes parents ont bien pu penser :"Et ben, ça promet ! Déjà stressée dès le premier jour..."
Quand j'y repense, ça me fait rigoler.

On peut dire que Daniel et Valérie, ainsi que Bobi le chien, ont été mes premiers héros. Je pense que cette méthode de lecture n'est plus au goût du jour (c'est en fait une méthode mixte, combinant le global et le syllabique,  mise au point dans les années 60 - la première édition du livre de lecture datant de 1964) mais je ne m'étendrai pas sur ce sujet. J'ai un peu de mal à suivre les directives de l'Education nationale concernant LA méthode à appliquer en classe. Et à savoir si les professeurs sont plus ou moins libres d'appliquer la méthode qui leur semble à eux la plus appropriée aux élèves. Parce que c'est bien beau de trouver - ou du moins d'essayer de trouver - la méthode miracle mais l'enseignant doit se sentir à l'aise avec parce qu'il a tout de même le rôle principale dans le bon apprentissage de la lecture.
J'imagine la "pression" que ça doit être pour lui d'avoir la responsabilité d'une classe de CP... Ce n'est pas un métier facile. L'enjeu est tellement important.
Bref, la méthode Daniel et Valérie, elle fonctionnait plutôt pas mal, non ?

Alors, pourquoi pas le retour de Daniel et Valérie en classe de CP ?

Rendez-vous sur Hellocoton !